the clown compagnie

La voie du Thé... Le Senegal

Le thé (ataya) n'est pas considéré comme une simple boisson au Sénégal, c'est une cérémonie à part entière tout comme l'est un baptême ou un mariage ici. L'ataya est bu quelquefois au petit déjeuner mais surtout après les repas. C'est aussi la boisson que l'on offre aux amis et aux visiteurs. Boire le thé permet la discussion et entretient l'amitié car s'il est préparé dans les règles de l'art, la préparation est longue.
C'est un thé à la menthe fraîche que l'on sert trois fois et qui est appelé aussi "les trois normaux".
Les feuilles de thé vert de Chine sont mises dans la barada (théière) avec de l'eau et des feuilles de nana (menthe fraiche) et il bout habituellement au-dessus d'un fourneau à charbon.

Ensuite, on ajoute le soucar (sucre) dans la théière, puis on verse le thé dans des kass (petits verres d'une certaine hauteur), puis pour le faire mousser on transvase du verre à la théière, à plusieurs reprises, car plus il y a de mousse épaisse et meilleur sera votre thé.

Votre thé au fur et à mesure de ses étapes sera pour le premier amer et peu sucré, le second moins amer et plus sucré, le troisième sera très sucré et n'aura plus beaucoup de goût car ce sont les mêmes feuilles qui servent à la préparation des trois verres.


Le thé à la menthe au Sénégal est d'origine maure.