the clown compagnie

La voie du Thé...L'Amérique du sud.

Le maté ou Chimarrão est une infusion traditionnelle issu de la culture des indiens Guaranis, consommé surtout en Argentine, au Chili, au Paraguay, en Uruguay et au Brésil méridional. Les indiens Guaranis le consomment depuis longtemps. Selon leur légende, l'un de leur dieu est descendu du ciel pour leur apporter leur religion,leur enseigner l’agriculture et leur révéler l’utilité de diverses plantes médicinales dont l’art de cueillir et de préparer le maté.

La plante utilisée, la yerba maté parfois appelé « thé du Paraguay ou thé des Jésuites » qui ont commencé à le cultiver dès le XVII siècle. En Amérique du sud, le maté est bien plus ␣une simple infusion a son propre langage.C’est un symbole de convivialité et d’hospitalité, il se passe de mains en mains, le refuser, c’est sortir du cercle.



calebasse


Les feuilles du maté sont torréfiées et pulvérisées, elles fournissent, infusées dans l'eau chaude, une boisson stimulante, aux effets semblables à ceux du café ou du thé. Cette infusion, chaude ou froide, se boit dans une calebasse grâce à un tube métallique qui sert aussi de filtre, la bomba.
Pour le savourer les Gaúchos s'organisent en cercle où il passe de main en main selon un rituel très précis qui invite par exemple les participants à faire circuler la calebasse dans le sens anti-horaire afin de faire passer le temps moins vite.

Cette boisson traditionnelle est aussi un allié des gauchos pour résister à leur travail dans la pampa, mais elle reste, avant tout liée à un moment de convivialité et de discussions.