stages clowns de theatre

Réalisation de son projet professionnel avec les outils du clown.

Thé clown compagnie propose une formation pour réaliser son projet professionnel en utilisant les techniques du clown comme outil. Elle sera animée par des intervenants qui viennent du milieu du management, de la formation, de la communication et du spectacle vivant.


Public

La formation s’adresse aux demandeurs d’emplois artistes, auteurs, techniciens bénéficiant des minimas sociaux qui veulent définir un projet artistique et le développer dans une réalité économique de l’emploi, dans la perspective d’un retour à la vie active La formation s’adresse aussi à ceux qui ont un projet professionnel de réorientation non formalisé et qui ont besoin d’être accompagnés dans ce travail de reconversion.

Sélection et participation , durée : 245 heures

Des réunions d’informations collectives seront organisées entre l’association Thé Clown Compagnie et son équipe et les partenaires.

Planning des formations, déroulement et contenu

Durée
Sept semaines de formation seront réparties sur quatre mois environ, du 11 octobre au 22 décembre. Les participants alterneront avec des périodes de formation, et des périodes d’auto-cours où ils travailleront seuls sur leur projet professionnel sachant qu’un rendez-vous collectif sera programmé durant cette période avec un intervenant. La formation aura lieu sur Paris.

Semaine 1 et 2 : 8 jours
Devenir acteur de son chemin professionnel : Analyse et diagnostic de sa situation (4 jours)

Objectif : Définir les rêves, les envies, la réalité et les objectifs de sa voie professionnelle.
Côté Clown : La construction de la personnalité de son clown, de son univers, de son habit, de son métier, de ses envies, de ses rêves, de ses motivations, de ses compétences et surtout la mise en lumière des obstacles à son projet professionnel et personnel par l’écriture puis par le jeu de scène.
Faire les premiers pas, faire émerger les idée et plus globalement donner forme à son univers et au chemin à prendre.
Côté professionnel : Rendre visible et réel la personnalité et l’univers de l’artiste. Prise de conscience de sa situation actuelle, de ses points de blocage, de ses motivations, de ses compétences, de son projet personnel et professionnel. Il s’agit d’une analyse (par nos formateurs) et d’une identification (par le stagiaire) de son potentiel, de ses compétences et de ses faiblesses et surtout de sa position par rapport à son projet professionnel.
Côté intervenant : Se projeter dans le temps pour identifier le « futur désirable ». Clarifier son identité en tant qu’artiste, ses valeurs et ses capacités. Faire le point sur la situation individuelle de chacun sous forme de questionnaire et d’entretiens individuels. Travail sur le projet professionnel d’un point de vue théorique et pratique.
Auto-cours : Explorer l’univers du clown ensemble avec les autres stagiaires Les thèmes : le costume du clown, le maquillage du clown, l’histoire du clown, le clown au cinéma, le clown dans les autres arts, le clown et la pédagogie, le clown minimaliste, l’univers du clown et inventer, écrire son projet de clown.
La confiance en soi / l’affirmation de soi (4 jours)
Objectif : Prendre confiance en soi dans son projet professionnel et s’affirmer. Prendre des décisions.
Côté clown : A la découverte de sa propre sensibilité, de ses qualités, de son humanité, de ses défauts, de ses peurs, de sa timidité qu’il faut accepter en jouant avec eux.
Consentir d’être applaudi ou de ne pas être apprécié, oser se montrer face à un public inconnu, oser défendre une de ses idées et écouter sa propre expression vocale et corporelle.
Côté professionnel : Comment gagner en confiance, vaincre ses peurs, sa timidité, et autres croyances limitantes, connaître mieux ses émotions afin de transformer ses sensibilités en atouts et les mettre au service de sa personne et de sa voie professionnelle. Exprimer ses ressentis. Un point particulier sera traité : le rapport que l’artiste entretient avec l’argent.
Côté intervenant : Transformer ses croyances limitantes, qui nous freinent en croyances aidantes. Prendre contact avec ses ressources. Travail sur l’image : quelle image je veux donner et quelle image je véhicule ? Comment réduire les écarts ? Comment dire les choses sans rompre la communication ? Travail sous forme de coaching d’équipe sur le thème de la confiance en soi : changements à opérer, avoir confiance est-ce tout simplement apprendre à mieux se connaître ? Travail en miroir avec le reste du groupe.
Auto-cours : Rencontrer et interviewer des artistes qui ont réussi et/ou qui ont connu des échecs, des personnalités à part et faire une vidéo clownesque autour de ce thème en s’incluant.

Semaine 3 : 5 jours La relation à l’autre : développer son écoute active de soi et des autres

Objectif : Apprendre à écouter pour se faire entendre, mieux rentrer en contact avec l’autre, mieux réagir à l’autre, mieux aborder l’autre.
Côté clown : Découverte de l’entourage du clown, les autres clowns et le public, le plaisir du partage, laisser la place à l’autre, écouter le corps de l’autre. Réagir aux ressentis et aux émotions de l’autre et exprimer ses propres ressentis et émotions positives en retour. Côté professionnel : Accepter que l’autre existe et s’exprime, prendre en compte les réactions de l’autre (verbal et non-verbal), apprendre les techniques d’écoute active : reformulation, le feedback, développer la sensibilité à l’autre et exprimer ses émotions positives.
Côté intervenant : Changer de perspective en se mettant à la place de l’autre (travail sur les positions de perception). Travailler sa propre communication des participants, son ressenti et donner des bases en PNL et en process communication pour s’adapter à l’interlocuteur. Techniques de bases pour donner un feed-back.
Auto-cours : Etudes du comportement non-verbal et vocal de son entourage, et écriture des sketchs clownesques en réponse à ce qui aura été vu pour donner une réponse adaptée.

Semaine 4 : 5 jours.
Trouver sa place dans un groupe, s’accompagner mutuellement (2 jours)

Objectif : Savoir trouver sa place dans un groupe, dans une société, dans un environnement professionnel.
Côté clown : Travailler sur sa particularité, accepter la particularité de l’autre, ressentir la solitude, ressentir l’importance du public et de son partenaire, trouver sa place dans un groupe de clowns. Le plaisir d’être le chef clown ou d’être le suiveur, de prendre des initiatives avec les autres, s’exprimer sans s’imposer. Grâce au jeu clownesque, chaque stagiaire pourra animer un groupe et se sentir intégrer plus aisément car le clown se base sur des jeux ludiques pour ainsi oublier les barrières professionnelles : on ose prendre des initiatives.
Côté professionnel : Connaître mieux les autres participants, son milieu professionnel et savoir l’écouter et apprendre à y répondre. Prendre la responsabilité d’un groupe, d’un projet. Trouver sa place au sein d’une équipe pour les premiers projets professionnels, sans s’imposer par la force et donner envie aux autres.
Côté intervenant : Identifier sa manière de collaborer et de diriger son projet professionnel avec autrui ; répercussions sur le climat au sein d’une équipe.
Auto-cours : Préparer une initiation de clown et/ou une animation avec son clown dans son entourage ou avec les autres stagiaires et la réaliser, ceci ouvre le champs de l’animation et de la pratique amateur avec l’art.
Représentation : Plusieurs numéros ou chaque participant pourra exprimer une situation clownesque liée ou non à son projet professionnel.
Développer sa créativité autour de son projet professionnel (3 jours)
Objectif : Elargir les pistes de recherche d’emploi, d’idées de travaux ou de création, de réseau professionnel et développer sa créativité pour la mettre au service de son réseau professionnel.
Côté clown : Développer son imaginaire à travers l’exploration et la manipulation d’objets, de son monde clownesque, de ses envies, de ses rêves, et de ses liens avec les autres, donc aiguiser sa curiosité, créer ses accessoires, pratiquer l’art du cirque ou un autre art.
Côté professionnel : Avoir un nouveau regard sur son art, ses champs de connaissance, son savoir faire, explorer ses secteurs d’intérêt, ses propres outils ou aller découvrir un lien vers d’autres arts.
Auto-cours : Cet auto cours est intégralement consacré à la création d’un fichier de ces relations professionnelles. Il s’agit de savoir s’il existe dans son réseau des personnes susceptibles d’appuyer son projet professionnel. Le cas échéant, chaque participant devra faire les premières démarches dans la recherche de partenariats (réseau de diffusion, mécénat, subvention …), qui assurent la promotion d’artistes.

Semaine 5 : 4 jours Prise de parole devant un public et expression non verbale.

Objectif : Parler de soi avec aisance, et se présenter avec conviction, mieux exprimer, défendre et vendre son projet professionnel au service de sa communication.
Côté clown : Le clown se présente et interagit avec son public, le clown fait une conférence sur son projet de vie. Le clown vit son projet de vie, il convainc et joue à être le meilleur artisan, artiste au plus sincère, mais il le vit avec distance. Le clown s’exprime avec le langage non-verbal et avec la voix et il laisse vivre ses émotions et ses ressentis tout en écoutant l’autre. Se maquiller et se déguiser pour renforcer son univers.
Côté professionnel : Savoir appliquer les règles d’or d’une prise de parole, oser affronter le public, interagir avec lui, faire face aux objections et aux critiques, savoir s’affirmer et s’exprimer : la prise en compte de la communication non-verbale et de la voix dans la prise de parole tout en réagissant à son public. S’habiller en fonction de sa personnalité.
Auto-cours : Créer un dossier de présentation, inclus cv, photos, book, vidéo autour de soi et de son projet professionnel, le tester et le réactualiser avec un retour des autres participants. Accompagner les autres stagiaires par un coaching. Profiter et faire profiter des conseils des autres, ce dossier de présentation est fait aussi pour son clown !

Semaine 5 ( 1 jour) et semaine 6 ( 3 jours)
L’art est mon métier - Présenter, vendre son projet professionnel au cours d’un entretien … d’embauche (rencontre formelle ou informelle)

Objectif : Amélioration et présentation de son projet professionnel. Savoir le défendre soi-même au cours d’un entretien ou d’une rencontre informelle et aborder les entretiens avec plus d’aisance.

Côté clown : Ecriture d’une présentation de son projet professionnel en partant de la personnalité de son clown et en faire la promotion pour le jouer devant une salle pleine. S’intéresser à la rencontre d’autres artistes qui peuvent l’accompagner.
Côté professionnel : Savoir présenter son projet, ses motivations, savoir le valoriser et le communiquer tout en acceptant les critiques des recruteurs/acheteurs et leurs interrogations auxquelles on saura répondre. Rencontrer des collaborateurs potentiels.
Côté intervenant : Travail sur les arguments commerciaux, sur l’image véhiculée, sur la fixation d’objectifs et sur la rédaction d’un CV. Faire passer des entretiens blancs et faire des exercices de déstabilisation pour apprendre à développer son jeu de jambes. Comment tirer partie des « objections et des échecs ? Comment rebondir ? Savoir développer et tirer parti de son réseau professionnel et personnel.
Auto-cours : S’accompagner mutuellement dans la création de la présentation de son projet professionnel en lien avec son clown et préparer l’évènement avec les autres participants.
Soumettre en détail son scénario aux techniciens du spectacle (éclairagiste, régisseur son) et aux musiciens.

Semaine 6 ( 2 jours) et semaine 7 ( 2 jours) Faire face à l’inattendu ou aux situations nouvelles / Maîtrise de soi dans des situations difficiles ou conflictuelles.

Objectif : Mieux gérer et mieux vivre le rejet de son projet professionnel, et de sa personne, savoir s’adapter aux nouvelles situations.

Côté clown : Découvrir les ombres du clown, ses défauts et ses manques qui deviennent une qualité, si on les comprend et accepte. Le clown vit sa propre vie avec distance, le clown vit le présent et non pas les regrets, les rancunes, les remords…Le clown est en empathie avec autrui et s’oublie. Il improvise en acceptant les situations qui lui arrivent, il se prépare en se relaxant, en utilisant son corps et en canalisant ses émotions et son stress. Développer le rire ; vecteur de communication …
Côté professionnel : Mieux gérer les émotions négatives, les ombres de sa personnalité et mieux exprimer les émotions positives… car la colère, le découragement, l’exaspération, constituent des sources supplémentaires de difficultés dans les démarches de recherche d’emplois. Apprendre les techniques de relaxation, de gestion de ses émotions et de son stress en restant soi-même et sans perdre la face.
Côté intervenant : Explorer les situations chargées émotionnellement pour identifier les ombres qui provoquent les réactions négatives violentes. Apprivoiser ses zones d’ombres pour ne plus en être victime.
Auto-cours : Finalisation de l’écriture de son projet professionnel an lien avec son clown et promotion de l’événement tout en écrivant un journal indiquant les difficultés rencontrées et les solutions apportées. Ecriture de la stratégie de mise en œuvre de son projet professionnel.

Semaine 7 (3 jours) et semaine 8 ( 2 jours) Vivre grâce à son art et/ou mieux vivre grâce à son art ?

Objectif : Présenter son projet professionnel et faire face à un public. Recevoir une reconnaissance sociale et professionnelle et transposer son savoir être du clown dans le savoir faire professionnel.

Côté clown : Présentation de son projet professionnel en lien avec son clown.
Côté professionnel : Présenter son projet professionnel avec l’angle de vue de clown, transposer son savoir dans son domaine de compétence. Bilan collectif de la formation.
Représentation A la fin de la formation, chaque participant présentera, devant des professionnels, son projet professionnel avec le clown comme outil de travail. Ceci permettra d’évaluer le participant dans la manière de présenter, de défendre son projet et surtout les démarches qu’il va entreprendre pour sa réussite.
Intervenants
La pertinence de la formation est liée à ses intervenants qui viennent d’univers professionnels différents mais complémentaires. Il y aura des consultants d’entreprises qui interviendront chaque semaine pour mettre au service leur savoir-faire professionnel et apporter ainsi une expertise adaptée aux besoins artistiques des demandeurs d’emploi ; secteur des ressources humaines, coaching en entreprise, consultants, management, formation spectacle vivant (danse- théâtre), professionnels culturels….


Téléchargez la plaquette "réalisation de son projet professionnel".