stages clowns de theatre

Petit guide pratique

Comment s’inscrire ?

Mail : theclowncompagnie@hotmail.fr

Tel : 06 82 35 79 69

Pour les formations clown…

Il y a une adhésion à l’association d’un montant de 15€ l’année.
Le tarif réduit s’applique aux demandeurs d’emplois, aux étudiant, aux retraités et aux habitants du 19ème..

Pour la première journée de stage, dans vos poches : un costume décalé ou étrange et un nez de clown.

Si vous ne pouvez pas assister exceptionnellement à un stage, il vous sera possible de le rattraper dans le courant de l’année avec un autre groupe.
En cas d'annulation de votre part, la somme versée ne sera pas remboursée mais vous pourrez rattraper le stage.

Vous pouvez payer le stage en trois fois.
Le stage est annulé en dessous de 4 personnes inscrites.

Lieu de formation


Théâtre Darius Milhaud,
80 allée Darius Milhaud
75019 PARIS
(Métro Porte de Pantin)

Paiement paypal

En cours

Bon cadeau : offrez un stage clown à vos proches !

Si vous voulez faire plaisir à un ami, à un membre de votre famille ou à toute personne passionnée par l’univers du théâtre et du clown, faites lui une surprise originale. Offrez lui un bon cadeau pour le stage clown de votre choix.

Pour la prise en charge de votre formation : le D.I.F. ( Droit Individuel de Formation)

Si vous êtes salariés, renseignez-vous auprès de votre employeur

Le droit individuel à la formation (DIF) a pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d’heures de formation de 20 heures par an (cumulable à hauteur de 120 H, soit 6 années dans une même entreprise).
L’initiative d’utiliser les droits à formation ainsi acquis appartient au salarié, mais la mise en œuvre du DIF requiert l’accord de l’employeur sur le choix de l’action de formation.
La formation a lieu hors du temps de travail sauf disposition conventionnelle contraire ; elle est prise en charge par l’employeur selon des modalités particulières.

Qui peut en bénéficier ?
Les salariés en contrat de travail à durée indéterminée ayant au moins un an d’ancienneté dans l’entreprise. Ce droit leur est ouvert qu’ils soient employés à temps complet ou à temps partiel.
Tout salarié en CDD peut à l’issue d’un délai de 4 mois consécutifs ou non au cours des 12 derniers mois, bénéficier du DIF. Pour les salariés à temps partiel, c’est le plafond de 120 heures qui s’applique quel que soit le temps mis pour l’atteindre. Ainsi, par exemple, un salarié travaillant à mi-temps qui acquiert 10 heures par an au titre du DIF pourra cumuler ses droits sur 12 ans.
Sont en revanche exclus du DIF, les apprentis ainsi que les salariés en contrat de professionnalisation ou titulaires d’un contrat de qualification.
Pourquoi et comment ?

Le DIF peut être utilisé pour renforcer ses compétences, se perfectionner dans son emploi, ou accompagner un projet professionnel.
Il peut donc s’agir d’une formation liée à votre cœur d’activité, ou au métier vers lequel vous souhaitez évoluer à moyen terme.
La mise en œuvre du DIF et le choix de l’action de formation sont arrêtés par accord écrit entre vous et votre employeur.

Les frais ?

Les frais de formation, ainsi que l’allocation de formation, sont à la charge de l’employeur, ce dernier pouvant les imputer sur sa participation au développement de la formation continue.

Si vous êtes intermittents, renseignez-vous auprès de l’AFDAS
Plan de formation :

Justifier d’au minimum 2 ans d’ancienneté dans la profession en qualité d’intermittent et de :
- 48 cachets répartis sur les 24 derniers mois précédant votre demande de stage, si vous êtes artiste interprète (comédien, danseur, chanteur, etc.) ou artiste musicien.
- 130 jours de travail répartis sur les 24 derniers mois précédant votre demande de stage si vous êtes technicien du cinéma ou de l’audiovisuel.
- 88 jours de travail répartis sur les 24 derniers mois précédant votre demande de stage si vous êtes technicien du spectacle vivant ou réalisateur.

Si vous êtes demandeurs d’emplois, renseignez vous auprès de votre Pôle Emploi.
Les Pôles Emploi peuvent proposer des aides destinées à faciliter le reclassement des demandeurs d’emploi : Projet d’Action Personnalisé